Veronika décide de mourir de Paulo Coelho

« Veronika décide de mourir » est un hymne à la vie qui nous invite à cueillir le jour présent tout en donnant libre cours à nos passions et désirs…

Extraits:
« Se suicider avec une arme à feu, sauter d’un immeuble, se prendre, rien de tout cela convenait à sa nature féminine. Les femmes quand elle se tue, choisissent des méthodes bien plus romantiques, elles s’ouvrent les veines ou absorbent une dose excessive de somnifères. Les princesses abandonnées et les actrices d’Hollywood en ont donné divers exemples. »

« Elle avait toujours su que bien des gens commentent les horreurs qui frappent les autre comme s’ils étaient très soucieux de les aider, alors qu’en réalité ils se complaisent à la souffrance d’autrui, parce qu’elle leur permet de croire qu’ils sont heureux et que la vie a été généreuse avec eux. »

« Justement parce qu’elle pensait que tout était sottise, elle avait fini par accepter ce que la vie lui avait naturellement imposé. Adolescente, elle pensait qu’il était trop tôt pour choisir; jeune fille, elle s’était persuadée qu’il était trop tard pour changer »

« De même que la prison ne corrigeait jamais le prisonnier mais lui apprenait seulement à commettre davantage de crimes, de même dans les hôpitaux psychiatriques les malades s’habituaient à un univers totalement irréel, où tout était permis et où personne n’avait à répondre de ses actes. »

« Plus tard, ils découvrirent que, selon les études récentes dans le domaine de la santé mentale, les guerres faisaient certes des victimes, à un degré bien moindre cependant que la tension, l’ennuie, les maladies congénitales la solitude et le regret. »

« Quand nous nous trouvons devant une personne qui garde le silence, la situation devient exaspérante, tendre, insupportable.  »

« L’être humain ne s’offre le luxe d’être fou que lorsque les conditions sont favorables. »

« -Qu’est ce le Moi véritable? -C’est ce que tu es et non ce qu’on a fait de toi. »

« C’est grave de s’obliger à ressembler à tout le monde cela provoque des névroses, des psychoses, des paranoïas. C’est grave parce que c’est forcer la nature et aller à l’encontre des lois de dieu,qui, dans tous les bois et toutes les forêts du monde, n’a pas crée une seule feuille identique à une autre. Mais vous, vous pensez que c’est une folie »

« Même après plusieurs années d’exercice de sa profession, il se demandait encore d’où provenait une telle peur d’être différent. Lorsqu’il en cherchait la raison, la réponse qu’il entendait le plus souvent était la suivante « Mon mari va penser que je suis une putain » quand c’était un homme qui se trouvait devant lui, celui-ci déclarait invariablement « Ma femme mérite le respect. » Il avait beau affirmer que chacun a un profil sexuel distinct, aussi unique que ses empreintes digitales, personne ne voulait le croire. On n’osait pas être libre de crainte que le partenaire ne soit encore esclave de ses préjugés. »

Veronika Decide De Mourir [9782290003251] – 80,00Dhs : LivreMoi.ma, Votre Librairie au Maroc.

Publicités